L'impressionnante rénovation de la gare SNCF de Nantes

Nantes a lancé son projet de rénovation de la gare SNCF, en 2017. Elle devrait être livrée en 2020 et permettre d'accueillir deux fois plus d'usagers qu'auparavant.
  Gare de Nantes  
Photo de Marc Ryckaert - CC BY-SA
 

Transports : nouvelle gare à Nantes en 2020

Le chantier de la future gare nantaise a débuté en décembre 2017. Il implique des travaux importants, qui coûteront 124 millions d'euros. Outre l'aspect architectural, le projet a pour objectif de répondre à la demande des usagers du train. 25 millions de voyageurs devraient être accueillis chaque année, à l'horizon 2030, soit le double de la fréquentation actuelle.

"C’est impressionnant ! On prend véritablement la dimension de ce projet qui représente l’un des plus gros investissements du mandat. Ce projet est essentiel pour renforcer le dynamisme et l’attractivité de notre métropole, mais aussi pour le confort des usagers qui prennent le train occasionnellement ou tous les jours", a confié la maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole, Johanna Rolland (propos relayés par Nantes.fr).

50 à 100 ouvriers travaillent en permanence, en vue d'avancer au plus vite le chantier. Ce dernier a d'autant plus été compliqué pour les ingénieurs que la gare reste en service. Yann Sauret, le directeur du projet, a souligné la difficulté technique : "Il ne faut pas oublier que l'ouvrage a des dimensions impressionnantes, il fait 4 000 mètres carrés et culmine à dix mètres de haut, c'est déjà, en soi, une prouesse technique. Ajoutez à cela le fait qu'on fasse circuler l'ensemble des trains en gare de Nantes et qu'à chaque fois qu'on doit intervenir dans ce faisceau il faut couper les circulations ferroviaires, l'alimentation caténaire donc on ne peut travailler que la nuit", a-t-il confié à France Bleu.

Architecture : une immense mezzanine et un superbe panorama

L'architecte, Rudy Ricciotti, a imaginé une mezzanine qui comprend une rue aérienne de 160 mètres de long : elle offrira un point de vue sur la ville nantaise. Les voyageurs pourront observer le quartier Euronantes, le château, la tour LU, le quartier Pré-Gauchet, la Tour Bretagne, ou encore le jardin des plantes. "On aura une impression de nature dans un passage entièrement vitré, un panorama à 360 degrés sur la ville et sur le ciel", a-t-il expliqué à 20 Minutes.

Il a également privilégié une ambiance "aéroport", avec des boutiques, dont un Carrefour Express, un relais Fnac/Darty, Starbucks et le chocolatier Vincent Gerlais, ainsi que des zones d'attentes et de détentes, et enfin un restaurant "grande carte". Au total, 17 commerces vont ouvrir leurs portes. Question décoration, 18 faux arbres seront installés. Ils auront néanmoins une autre utilité : il s'agit en réalité de piles qui soutiennent l'ouvrage.

La région participe au financement du projet

Le projet implique un financement de 132 millions d'euros, dont 59,4M€ sur la gare. La partie Cœur de Gare constitue le point le plus important, avec un investissement de 53,8 millions d'euros. Elle est financée à hauteur de 29,4 millions d'euros par la région, et 16 millions d'euros par le maître d'ouvrage, SNCF Gares & Connexions. 

Les travaux n'ont pas pris de retard et l'inauguration officielle a eu lieu le 20 décembre 2019 : un espace de la mezzanine a été ouvert de façon à ce que le public puisse visualiser une partie du panorama. Cet énorme projet devrait profondément changer le quartier et devrait avoir un impact important sur le marché de l'immobilier.
 

A lire également dans le dossier Articles sur l'immobilier en France :

i