Est-il toujours avantageux d'investir dans le neuf ?

L'investissement locatif dans le neuf permet de bénéficier de nombreux avantages et reste très prisé. Il implique une surcote de 15 à 20 % et ne semble pas vraiment impacté par la mutation des marchés immobiliers.

Appartement neuf


Des avantages indéniables

  • L'absence de travaux et l'évolution des réglementations
Acheter un logement neuf permet en premier lieu de pouvoir compter sur un bien bâti dans le respect des réglementations actuelles. Ces dernières garantissent des prestations bien supérieures à celles des constructions d'avant-2010, et en particulier dans les domaines architecturaux, thermiques et acoustiques. Aucune modification n'est ainsi à prévoir dans les premières années et les garanties biennales et décennales permettent d'être serein quant à de possibles vices de construction ou d'équipement défaillants. Ces arguments justifient une grande part de la surcote de 15 à 20 % sur les tarifs.
 
  • Frais allégés, défiscalisation…
Investir dans le neuf permet également de bénéficier d'allègements en ce qui concerne les frais de mutation. Ils atteignent généralement 2 à 3 % pour du neuf, contre 7 à 8 % pour de l'ancien. Selon la localité, le logement peut aussi être exonéré de taxe foncière pendant deux ans ou faire l'objet de défiscalisation.
 
  • La technologie aide à visualiser le futur bien
L'achat en VEFA (vente en l'état futur d'achèvement) s'est démocratisé et les logiciels permettent désormais de visualiser le futur bien en trois dimensions. Il s'agit d'une avancée indéniable pour ceux qui éprouvaient des difficultés à se projeter avec les plans de vente.
 

L'importance de l'emplacement

En raison de la politique de densification urbaine prônée par le gouvernement, de nombreux programmes fleurissent dans les centres-villes. Des projets naissent néanmoins dans des zones dont il est difficile d'évaluer le futur développement. Il est important d'y anticiper les changements impliqués par l'arrivée d'une nouvelle population, d'autant que la prise de valeur des biens peut parfois nécessiter du temps. Chaque investissement nécessite une étude pointue et doit être adapté à la situation de l'acquéreur.
 

Attention aux retards de livraison

Les retards de livraison peuvent engendrer des frais de relogement ou pour faire garder ses meubles : il est important d'en tenir compte. Ils peuvent également provoquer des frais intercalaires, liés au déblocage d'un prêt immobilier.
 
Lors de la vente d'un appartement ou d'une maison en VEFA, le promoteur indique généralement comme date de livraison un trimestre ou un semestre. Les travaux de construction peuvent prendre plus de temps en raison d'une mauvaise évaluation ou de problèmes techniques inattendus. C'est en particulier le cas lorsque le sol ne se révèle pas totalement conforme à l'étude réalisée un peu plus tôt. Ils peuvent également être retardés par un recours déposé contre le permis de construire et initié, par exemple, par une association mécontente des modifications survenues dans son quartier.
 
Ces dernières années, les procès relatifs à des projets immobiliers ont été nombreux et le gouvernement tente d'y remédier par le biais du projet de la loi Elan. Son objectif est de fluidifier les contentieux de l'urbanisme en réduisant notamment les délais de jugement et en luttant contre les recours abusifs.

A lire également dans le dossier Articles sur l'immobilier en France :

i