Cycle Terre recycle les terres excavées du Grand Paris Express en brique

Que faire des déblais des chantiers du Grand Paris et du Grand Paris Express ? C'est ce que se demandent les députés membres de la Commission du développement durable en 2015, un an avant le début de ces chantiers titanesques. Cycle Terre se propose pour valoriser les terres excavées qui serviront à construire des habitations dans les nouveaux quartiers du Grand Paris.



 

Plus de 20 millions de m3 de terre d'excavation

Depuis le lancement du projet en 2016, il est estimé que le chantier du Grand Paris Express produise environ 40 millions de tonnes de déblais. Un volume conséquent qui correspond à 20% de la production annuelle des déchets en Ile-de-France.

Sur ces millions de m3 de terre on peut compter 10% de terres polluées, 45% des terres sont gypsyfères et 45% de terres inertes. C'est ce qui est souligné par Philipe Yvin, président du Directoire de la Société du Grand Paris.
  
Dès le début du chantier, les terres excavées sont déplacées proches des tunneliers et son stockées dans de grandes plateformes dites "tampons". A ce moment-là, l'idée est de les conserver, de les traiter avec de la chaux pour les rendre fertiles et de les réutiliser comme remblais. En plus de recycler les déchets du Grand Paris Express, ceux-ci seraient valorisés et permettraient de créer une nouvelle économie circulaire.
 


La construction de la fabrique Cycle Terre à Seine-Saint-Denis

C'est en septembre dernier, à Sevran, que débute le chantier pour la construction de l'usine Cycle Terre. Et d'ici octobre 2021, la fabrique servira a recycler les déchets des chantiers du Grand Paris et du Grand Paris Express, pour les transformer en brique de terre crue.

Quelques bâtiments en terre crue ont déjà été construit sur le territoire francilien mais c'est une première de construire une vraie fabrique comme Cycle Terre. La fabrique qui se construit à Seine-Saint-Denis, permet de transformer la terre du Grand Paris en briques et serviront à bâtir des logements ou d'autres infrastructures comme des écoles ou des bureaux par exemple.

C'est courant du mois de novembre que la première pierre devrait être fabriquée pour l'usine qui transformera en brique la terre excavée de ce chantier gigantesque.
 


8 000 tonnes de déchets de terre recyclés chaque année

L'objectif pour la fabrique Cycle Terre est de réutiliser la terre tout au long de la construction du Grand Paris et du Grand Paris Express et de recycler 25 000 m3 de terre par an. Le long de la réalisation du projet (de 2016 à 2030), ce sont 45 millions de tonnes de déchets de terre qui seront retirés des sols en Ile-de-France.

C'est avec son envergure de 2 500 m2 et avec ses trois lignes de production de matériaux que Cycle Terre se voit fabriquer plusieurs produits qui contribuent facilement à la construction de nouvelles bâtisses : 
 
  • Une ligne pour les briques-blocs compréssés (permettent la réalisation de parois verticales)
  • Une autre ligne pour les enduits et les mortiers de pose en terre crue 
  • Et en 2022, une nouvelle ligne d'extrusion pour les panneaux d'argile de doublage en terre crue verra le jour chez Cycle Terre.
La fabrique Cycle Terre donne une seconde vie aux déblais qui, selon elle, constituent 90% des déchets urbains.

Informations supplémentaires :
Site Officiel - Cycle Terre

A lire également dans le dossier Articles sur l'immobilier en France :

i