A Nice, l'extension de la Ligne 1 du tramway a été validée par le conseil municipal

La ville de Nice a lancé son projet de prolongation de la ligne 1 du Tramway, en vue de desservir l'Ariane et la vallée du Paillon.
 

Nice

Quatre kilomètres de nouvelles voies

En juin dernier, la métropole niçoise a décidé de lancer son projet de prolongation de la ligne 1. Quatre kilomètres de voies supplémentaires vont être créés, ces prochains mois, en vue d'une inauguration en 2026. Le tramway pourra bientôt longer le fleuve côtier du Paillon et notamment desservir le quartier de l'Ariane. Il utilisera aussi les rails de la voie ferrée SNCF pour rejoindre Drap, ce qui permettra de générer un nouveau parcours d'un total de sept kilomètres.

Le chantier et la mise en place du matériel devraient occasionner des dépenses de 190 millions d'euros, soit davantage que les 4 kilomètres privilégiés au départ (140 millions d'euros), sans usage de la voie SNCF. Le tramway couvrira ainsi "un bassin d’emplois et de population très important de 45 000 personnes", rapporte le site d'informations 20 Minutes.

Un projet qui a évolué grâce à la mobilisation des riverains

Christian Estrosi, maire de Nice, avait dans un premier temps opté pour la solution d'un Bus à haut niveau de service (BHNS). Il estimait le projet "quatre fois moins" couteux, et sa mise en place plus rapide. La prolongation du tramway a quant à elle notamment été réclamée par des riverains, lesquels ont eu recours à une pétition et même organisé une manifestation. Le conseiller municipal Patrick Allemand a souligné leur rôle : "Je salue tous ceux qui se sont mobilisés pour une pétition qui a dépassé les 7 000 signataires." Il avait lui-même participé à la réunion publique avec le collectif et pesé de tout son poids pour privilégier cette solution.

M. Estrosi a changé d'idée, mais attend désormais de trouver l'argent nécessaire au programme : "Cette solution permet de régler le problème de l’engorgement de la pénétrante du Paillon et de la saturation quotidienne des routes de cette zone. (…) Ce projet sort des frontières de notre métropole, il conviendra par conséquent d’obtenir un financement de la communauté Pays des Paillons, de Ma Région Sud et du Département des Alpes Maritimes. En fonction de leur réponse, nous prendrons position à la rentrée", a-t-il confié.

Des négociations avec la SNCF

La mairie niçoise travaille donc en vue d'obtenir des financements auprès de la région et du département. Elle a également entamé des négociations avec la SNCF, pour trouver un accord sur l'utilisation du réseau. Des travaux sont par ailleurs en cours sur la ligne ouest-est de la ligne 2 du tramway. Ils devraient être bientôt terminés et la voie sera longue de 11,3 kilomètres, avec 20 stations. Le chantier de la gare Garibaldi a notamment été ouvert au public, début octobre : les travaux avaient mis à jour des vestiges archéologiques. Christian Estrosi était présent et accompagné de l'ancien premier ministre Jean-Pierre Raffarin. 

Les changements liés aux nouveaux modes de transport devraient avoir un impact important sur le marché de l'immobilier, dans l'agglomération niçoise. Le tarif des logements alimentés par le tramway devrait en particulier considérablement évoluer.
 



Informations complémentaires :
- Site officiel du Tramway de la métropole Nice Côte d'Azur

A lire également dans le dossier Articles sur l'immobilier en France :

i