Grand Parc Garonne : Toulouse aménage ses bords de fleuve

Le Grand Parc Garonne est un projet urbain qui vise à réaménager 32 kilomètres de bords de Garonne, sur sept communes. La transformation va impliquer une quinzaine d'années de travaux et la création de nombreux parcs.

Grand Parc Garonne
 

Un projet qui implique un investissement de 28,7 millions d'euros

 

Lancé en 2015, le projet Grand Parc Garonne devrait être achevé d'ici 2030. Il implique un investissement de 28,7 millions d'euros, en vue de réaliser des aménagements tout au long des bords de Garonne, lesquels représentent une superficie de 3 165 hectares. Quatre objectifs ont été définis par la métropole toulousaine : le développement des cheminements piétons et cyclistes, la valorisation du patrimoine naturel, le renforcement des usages liés à l'eau et l'élaboration de nouveaux espaces de culture et de convivialité. 

L'opération impliquait ainsi des travaux de restauration sur les ports et les quais anciens de la ville rose. Le port de la Daurade a subi un lifting destiné à mettre en valeur son patrimoine historique et sa source naturelle. Les murs-digues ont été restaurés, tandis que plusieurs aménagements ont été adaptés aux usages de tous. Les travaux ont duré de début 2015 à juin 2016. Le port Viguerie accueille quant à lui un nouvel espace dédié à la culture et aux loisirs. Un ascenseur a été installé près des escaliers pour en faciliter l'accès. La promenade Henri Martin est désormais accessible aux personnes à mobilité réduite. Du mobilier urbain a été ajouté et une rampe de mise en eau a été créée pour les pompiers. Par ailleurs, quatre grands parcs devaient notamment voir le jour sur l'île du Ramier : un Parc des îlots, un Cœur du Parc, un Parc des Sports et donc l’Éco-parc de la Poudrerie.
 

Toulouse veut redonner la splendeur d'antan à l'île du Ramier


L'île du Ramier constitue l'un des points centraux du projet. Les travaux ont démarré en 2017, en vue d'un profond remaniement de ses 260 hectares. Une grande concertation a eu lieu concernant ses évolutions. La municipalité veut redonner sa place au Parc toulousain, lequel était au summum de sa splendeur il y a cent ans de cela. Dans cette optique, les habitants ont été interrogés et une dizaine de propositions ont été retenues pour dresser les contours de la future île. 

Les plans prévoient la création d'un nouvel espace nature, sur la pointe nord. Un éco-parc a été inauguré en octobre 2019, dans la zone sud. Un théâtre de verdure verra aussi le jour à la place de discothèques laissées à l'état d'abandon, depuis qu'elles ont été partiellement brûlées. Fin 2020, les travaux concerneront l'emplacement du parc des expositions, dont le déménagement sera acté. Les cinq halls et les parkings cèderont leur place à un grand parc public de 7 hectares. Des infrastructures nautiques, une halle sportive, un jardin botanique, des aires de jeux, des cheminements éclairés, un sanctuaire écologique, une résidence d'artistes, des guinguettes, ou encore un pavillon des sports et du bien-être sont également au programme.

Plusieurs groupes de travaux, qui concernent les futurs aménagements des espaces publics, sont en cours. Le Grand Parc Garonne devrait bientôt apporter une belle bouffée d'oxygène à la ville rose et à ses résidents.



Informations complémentaires :
- Site officiel : Toulouse Métropole - Grand Parc Garonne

A lire également dans le dossier Articles sur l'immobilier en France :

i