Quel est l'impact du Coronavirus (Covid-19) sur la vente de votre terrain ?

Le début de l’année 2020, comme toutes les années d’élections municipales, était déjà une année compliquée pour déposer et obtenir des permis de construireEn effet, en amont des élections, les maires craignent toujours d’affronter une opposition de leurs électeurs si des permis de construire sont délivrés et donc affichés, dans certains quartiers, certaines rues.

impact du Covid-19 sur vente de terrain


Cela concerne aussi de futures nuisances en termes de travaux, avec de nombreux camions en début de chantier pour les fondations, l’évacuations des terres… puis l’installation d’une grue, la livraison des matériaux. Il est donc habituel, pour les promoteurs, de ne pas pouvoir déposer des permis dans les 6 mois qui précédent les élections au risque de se voir tout bonnement refuser le dit permis.

Une baisse significative des permis de construire en France

Les chiffres officiels parlaient déjà d’une baisse des permis sur 2019, l’effet sera très certainement accentué pour le 1er trimestre 2020. C’était sans compter sur la pandémie actuelle qui a stoppé quasi totalement la profession.

Tout d’abord les chantiers, à l’arrêt depuis plusieurs semaines et qui doivent petit à petit redémarrer avec de nouvelles contraintes sanitaires où tout le monde doit s’adapter : port du maque (alors qu’il n’y en a pas de disponible), gants pour certains corps de métier, possibilité de se laver les mains régulièrement et utilisation de gel hydroalcoolique, aucun regroupement…

Autant de contraintes que les artisans n’ont jamais eu l’habitude d’appliquer et dont certaines, sont aujourd’hui impossible à appliquer : masque et gel hydroalcoolique en rupture. Pourtant, le coronavirus va imposer, très justement, ces pratiques et retarder pour de nombreux mois les futures livraisons.

En complément, la partie commerciale, avec des ventes à l’arrêt : impossibilité de passer des actes de vente. Un décret permettant aux notaires de signer en visioconférence a mis quelques semaines à paraitre, mais encore faut-il que les études soient équipées pour l’appliquer (sinon, il faudra attendre la fin du confinement pour avoir le matériel nécessaire), il faut aussi que les acquéreurs soient équipés… il faut que les banques délivrent les financements, au ralenti.

Enfin, un point primordial pour la reprise : les permis de construire. Eux aussi sont à l’arrêt total. Les élections ont été reportées, personne ne validera donc un projet avant celles-ci. Elles sont probablement reportées en octobre prochain, ce qui signifie qu’aucun permis de verra le jour en 2020 si c’est le cas.

En effet, le gouvernement a voté des décrets qui reportent les délais d’urbanisme de la durée du confinement + 30 jours, délai pour instruire un permis mais aussi vis-à-vis d’un recours (qui sont très fréquents). L’instruction du permis + la purge des recours est en moyenne de 6 mois (quand il n’y a pas de recours contentieux), on peut donc constater que si le confinement est totalement levé en juin, il sera difficile d’avoir des permis en 2020.

Pour minimiser les risques, faites vous accompagner par un professionnel

Dans ce contexte, il est primordial, pour les vendeurs avancés dans leur négociation, de bien communiquer avec le promoteur pour savoir où en sont les démarches, pour savoir comment il se positionne, pour bien valider sa solidité financière.

Pour les vendeurs qui commencent leurs démarches, il est encore plus primordial de se faire accompagner par un professionnel comme vendreaunpromoteur, car des points très importants sont à vérifier avant d’avancer sur une offre et les particuliers n’ont ni la connaissance, si l’expérience pour savoir comment analyser les tendances actuelles.

Il est pourtant primordial, pour les promoteurs, de continuer à sourcer des terrains afin de reconstituer leur stock de projet après le confinement mais aussi et surtout après les élections. Les métiers vont probablement fortement évoluer, avec une relation avec les clients, vendeurs comme acquéreurs, différentes.

Mais il est fort à parier que les prix ne vont pas baisser où de façon très épisodique, car le manque de logement est très fort en France et la demande soutenue, l’année 2020 va encore accentuer cet écart entre l’offre et la demande, et l’année 2021 pourra être une année de relance forte.

C’est dans ce contexte, que vendreaunpromoteur, pionnier et leader de la mise en relation entre un vendeur et un promoteur, démarche digitale sans risque sanitaire, va permettre aux vendeurs d’obtenir les meilleures offres de vente de leur terrain. Inutile de rencontrer de nombreux développeurs fonciers, de démarcher de nombreux promoteurs en se déplaçant, les vendeurs vont profiter de nos services de chez eux, et nous allons leur faire profiter de notre expérience, de notre savoir faire et de nos relations étroites avec nos partenaires promoteurs.

 

 
Obtenir une estimation gratuite de votre terrain

A lire également dans le dossier Articles sur l'immobilier en France :

i