Projet Samsic à Rennes : 5 équipes d'architectes de renommée mondiale ont été sélectionnées

Le groupe Samsic a dévoilé le lauréat du concours d'architecture se rapportant au projet immobilier de Rennes. Cinq équipes d'architectes ont été sélectionnées pour développer et superviser la construction du programme.


Rennes
 

Le concours international d'architecture a enregistré 84 candidatures


Le concours international d'architecture lancé par Samsic a déchaîné les passions. Pas moins de 84 candidats ont tenté d'obtenir les faveurs du groupe. Cinq d'entre eux ont finalement été retenus pour bâtir le projet. Leur nom a été révélé en présence de Christian Roulleau, fondateur du groupe Samsic, Nathalie Appéré, maire de Rennes, et de Jean-Luc Gaudin, vice-président de Rennes Métropole et président de la société Territoires. Il s'agit des agences Julien de Smedt (Copenhague et Bruxelles), Stéphane Maupin (Paris), Maurer et Gilbert architectes (Rennes) et Think Tank (Paris).

A cette occasion, Julien de Smedt a donné sa vision du projet (propos relayés par le site de la métropole de Rennes) : "Vous avez des bâtiments modernistes, qui ne sont pas dans le jus moderniste habituel. Ce sont des bâtiments qui ont une réelle attitude, une réelle innovation et qui sont à la fois modernistes et contemporains. L'enjeu pour nous était donc d'approcher cette espèce d'intemporalité." Les architectes ont notamment tenu compte de l'environnement, avec la présence de maisons à colombages à proximité : "On a essayé de trouver un mix entre un projet contemporain et un projet qui a une échelle humaine", a-t-il ajouté.
 

Construction d'une tour de 26 étages pour une superficie de 32 000 m²


Le projet consiste en la construction de quatre immeubles, qui devraient réunir 32 000 m² de surface. Ils accueilleront le siège social et la maison de l'emploi du groupe Samsic, une tour de logements de 26 étages, pour un total sur le programme de 180 appartements, dont 28 en accession sociale, conformément aux exigences de l'habitat de Rennes Métropole pour la ZAC EuroRennes. Ils comprendront aussi un hôtel, des bureaux, ou encore un restaurant gastronomique. La tour s'inspire des architectures célèbres de Louis Arretche et Georges Maillols.

Les créateurs du projet ont également été attentifs au volet écologique. Les plantes sont à l'honneur, puisque les architectes ont intégré un atrium végétal, une toiture-jardin pour les logements, des jardins d'hiver, un plateau comprenant un jardin commun à mi-hauteur d'un des bâtiments et une cascade végétale. Le programme vise une très basse consommation énergétique et une très faible empreinte carbone. Julien de Smedt a donné quelques précisions : "La question environnementale est approchée de manière multiple. On travaille avec tous les standards actuels, mais on essaie d'aller plus loin, sur une stratégie de végétalisation continue dans l'ensemble du projet, qui soit pérenne. Enfin, le fait de construire un projet économe, efficace est la meilleure réponse à l'enjeu environnemental."

Le projet implique un investissement de 120 millions d'euros et devrait être livré à partir de 2024. Il sera financé par le groupe Samsic, une société familiale dont le métier originel était la propreté. Il est aujourd'hui présent dans 25 pays et se positionne comme l'un des leaders du service aux entreprises en Europe, avec un chiffre d'affaires de 2,6 milliards d'euros.


Informations complémentaires :
- Site officiel de Rennes Métropole : Projet Samsic
- Groupe Samsic

A lire également dans le dossier Articles sur l'immobilier en France :

i