2018 : L’année pour vendre à un promoteur

L’objectif premier de la vente à un promoteur est le côté financier. Or, la période que nous traversons paraît idéale pour obtenir le meilleur prix de vente sur un terrain nu ou avec maison. Tous les voyants sont donc au vert pour vendre à un promoteur. Explications.

2018 est l'année pour vendre à un promoteur

 

Un marché immobilier avantageux

 
Cela fait maintenant plusieurs mois que cela dure, le marché de l’immobilier est en très bonne santé. Les prix sont en hausse et des records de transactions sont établis dans les différentes villes de France. L’appétit des Français pour l’immobilier est toujours très présent et cela se ressent au niveau des chiffres. De ce fait, si le marché est en pleine hausse des prix, cela peut être le moment parfait pour que vous vendiez votre terrain. En fonction de multiples critères, votre terrain a sûrement pris de la valeur, notamment en fonction du PLU de votre commune et de l’emplacement de la parcelle.
 
Nous vivons actuellement une période inédite pour les taux d’intérêts qui ont atteint un record historique de 1,31 % en novembre dernier. Aujourd’hui, les taux remontent, mais c’est tout à fait normal au vu des longues périodes de baisse observées. Ils se stabilisent aujourd’hui autour de 1,50 %. Cette donnée est une aubaine pour les futurs acquéreurs d’un bien immobilier qui pourront bénéficier d’un crédit avec des conditions avantageuses. C’est donc un moment idéal pour l’achat d’un nouveau logement. Dans l’éventualité où vous êtes amenés à vendre votre terrain, vous pourrez ainsi rechercher un nouveau logement avec plus de possibilités qui s’offrent à vous.
 
Autre fait favorable à l’achat : la nouvelle règlementation au 1er janvier 2018 sur les assurances emprunteurs. Elles pourront être renégociés et ceci a la baisse ce qui va durcir la concurrence des banques qui ont plus de 70% de parts de marchés. Ainsi, le futur acquéreur va encore gagner en pouvoir d’achat et pouvoir soit acheter pour la première fois, soit acheter plus grand !

 

Les nouvelles réglementations sont favorables à la construction

 
Depuis peu, le gouvernement de Macron a annoncé la nouvelle réforme du logement. Il se trouve que les nouvelles réglementations et lois mises en place avantagent les promoteurs immobiliers. Tout d’abord, il y a eu le renouvellement de la loi Pinel pour quatre ans. Cette mesure qui pousse des personnes à investir dans la pierre est donc maintenue avec un recentrage dans les zones les plus tendues. Afin de pouvoir vendre son terrain au meilleur prix à un promoteur, il est forcément plus favorable que l’activité de promotion immobilière soit attractive car cela permettra de faire jouer la concurrence entre promoteur et de pouvoir mieux négocier le prix de vente de sa parcelle. Le promoteur aura sûrement d’autres projets à s’occuper et vous serez donc en position de force pour revoir le prix de vente à la hausse dans le cas où celui-ci est pressé.
 
Le nombre d’investisseurs ne devrait donc pas diminuer et le nombre de nouveaux programmes immobilier qui se construisent non plus, ce qui va continuer à offrir des possibilités de ventes intéressantes aux promoteurs qui sont en recherche permanente de fonciers.
 
L’autre point est la réduction des normes de construction souhaitées par le gouvernement. En allégeant les contraintes des promoteurs immobiliers dans leurs constructions pour qu’ils gagnent du temps et que les programmes immobiliers sortent plus tôt, il est fort probable que les promoteurs puissent construire plus rapidement. Si un promoteur gagne du temps et de l’argent dans sa construction, il pourra plus facilement revoir le prix de vente d’un terrain à la hausse si celui-ci lui convient.
 
Le fait que les promoteurs immobiliers soient avantagés par la nouvelle réforme incite donc les propriétaires de terrain à vendre à un promoteur.
 
L’état pousse à la libération du foncier
Le plan logement de l’État prévoit la construction de plusieurs dizaines de milliers de logements par an afin de répondre à la demande de logement dans les zones tendues. Le problème étant qu’il faut avoir suffisamment de terrains à disposition pour satisfaire le plan logement du gouvernement. La solution créée pour augmenter le volume de vente d’un terrain à un promoteur est la création d’un abattement fiscal. Il devait être éligible sur les plus-values de la vente d’un bien immobilier afin d’encourager les propriétaires à vendre leur terrain, comme le précise Julien Denormandie, secrétaire d’État du ministre de la Cohésion des territoires :
               
                « Cet abattement sera de 100 % pour la vente de terrains permettant de construire du logement social, 85 % pour du logement intermédiaire, et de 70 % pour du logement libre. »
 
En plus de pouvoir bénéficier d’un prix de vente élevé, vous pourrez donc rentabiliser un peu plus votre argent par la suite grâce à cet abattement fiscal. Le texte de cette mesure n’est pas sorti officiellement, mais elle devrait être éligible durant les trois prochaines années, c’est-à-dire jusqu’à fin 2020.
 
 
Vendre à un promoteur pourrait ne jamais être aussi favorable qu’avec notre conjoncture actuelle. Pour savoir si votre terrain peut être vendu à un promoteur et surtout à quel prix, contactez-nous et nous vous fournirons une estimation gratuite de la vente de votre terrain à un promoteur.

A lire également dans le dossier Informations sur l'immobilier

Strasbourg Nice Ajaccio Bastia Lille Dijon Lyon Marseille Montpellier Bayonne Bordeaux Toulouse Clermont- Ferrand Nantes Rennes Rouen Tours Paris
i