La création de la ligne T4 bouscule le marché de l'immobilier de Rouen

La ligne T4 du TEOR (Transport est-ouest rouennais) a été inaugurée le 25 mai 2019 et permet notamment de relier Boulingrin au Zénith. Sa mise en service a impliqué un investissement de 88 millions d'euros. Les changements apportés sur le réseau de transport ont un profond impact sur le marché de l'immobilier.


tram rouen

T4 : 8,5 km de ligne et 16 stations desservies

La ligne T4 a été élaborée en réponse aux besoins des habitants de Rouen. Elle permet un déplacement nord-sud, de la place du Boulingrin à la station Zénith-Parc Expo. La ligne est longue de 8,5 kilomètres et comprend 16 arrêts. L'ensemble du parcours peut être réalisé en 25-30 minutes. 18 000 à 20 000 usagers sont prévus, pour les années qui arrivent, et le niveau de "report modal" (personnes qui vont abandonner la voiture pour utiliser la ligne) devrait atteindre 15 %. 760 arbres ont également été plantés.

La mise en place de la ligne a impliqué un investissement de 88 millions d'euros (HT), lequel a été assuré en partie par la métropole Rouen Normandie (54 %), l'État (12 %) et la région de Normandie (34 %). Les travaux, qui ont duré 14 mois, ont en particulier consisté en la création d'une voie réservée et de quais spécifiques. Ils permettent aux bus de ne pas être mélangé au reste de la circulation et aux usagers de bénéficier d'une meilleure accessibilité. À noter que les vélos peuvent se déplacer sur les voies rouges, à certains endroits, un logo précisant quand c'est le cas. Sur la majorité des autres sections, des voies spéciales leur sont réservées.

Le rond-point des Bruyères a constitué l'un des chantiers les plus importants de l'opération. Le carrefour est devenu une place végétalisée. Il s'agit désormais d'un véritable lieu de vie pour les habitants du quartier.

L'immobilier rouennais impacté par les modifications

La ligue T4 du réseau TEOR est donc venue compléter et densifier l'offre de transports en commun de Rouen. L'objectif était en premier lieu de convaincre les métropolitains de laisser leur véhicule personnel à la maison : un pari en passe d'être remporté. La ville a également profité de l'occasion pour remanier son paysage urbain et favoriser le bien-être des résidents. De nombreux habitants ont bénéficié d'un embellissement de leur cadre de vie, alors que la continuité entre les quartiers a été au centre des attentions.

Cette redistribution des transports en commun a donc aussi des conséquences sur le marché de l'immobilier. Les prix des logements figurant à proximité des stations sont en progression. La présence d'un moyen de locomotion et l'amélioration de l'environnement ont effectivement séduit des acheteurs et la demande est devenue plus importante. Outre les terminus, la ligne dessert l'avenue des Canadiens, le boulevard du 11 novembre, l'avenue Jean Rondeaux, le boulevard des Belges, le boulevard de la Marne et le boulevard de l'Yser.

Pour rappel, Rouen dispose également de deux lignes de tramway longues de 18,2 kilomètres, de cinq lignes de bus Fast, de vingt-neuf lignes d'autobus et d'une ligne de bus nocturne (Noctambus).
 


Informations complémentaires :
- Site officiel : Métropole Rouen Normandie

A lire également dans le dossier Articles sur l'immobilier en France :

i