Angers : six projets pour moderniser le centre-ville

La municipalité d'Angers, via l'opération Imagine Angers, a sélectionné six sites et lancé un appel d'offres pour obtenir des projets innovants. Elle a reçu 25 candidatures et opéré une sélection favorisant le vivre-ensemble et l'écologie.

Angers a lancé un appel d'offres de projets urbains innovants

 

Une politique d'urbanisation originale

La ville a développé un projet qu'elle a baptisé "Imagine Angers". Il a pour dessein d'accélérer l'aménagement et implique un appel d'offres à "projets urbains innovants". Six emplacements ont été sélectionnés en vue de donner une nouvelle orientation au développement de la ville.
 
Les objectifs sont multiples : "Susciter des idées et projets de construction, et permettre leur réalisation à court terme, sur des sites stratégiques. C'est l'occasion inédite de réfléchir à l'évolution des formes d'habitats, des espaces de travail, des lieux d'échanges… pour répondre au mieux aux besoins des habitants, des entreprises et des acteurs de la ville, dès aujourd'hui et dans un futur proche. L’occasion également de faire émerger des constructions emblématiques, reflet de l’identité angevine et du dynamisme d’une ville en mouvement", explique le site web dédié à l'opération.


Place à l'éthique et à l'écologie

Le concept se veut original et encourage "la constitution d'équipes pluridisciplinaires associant des partenaires d'origine, de culture et de compétence variée". La mairie espérait en particulier attirer des investisseurs, promoteurs, constructeurs, architectes, bureaux d'études, et même de futurs usagers imaginatifs.
 
La mission a pour but de représenter le "patrimoine de demain" et de développer de "nouvelles synergies". Elle privilégie "l'innovation environnementale" et les "nouveaux usages". La municipalité souhaite avant tout favoriser des idées valorisant le patrimoine de la ville. Elle veut s'inscrire dans une démarche de développement durable, quitte à donner le feu vert pour une construction expérimentale à "énergie positive, à forte valeur de biodiversité ou bas carbone". Elle encourage enfin le "vivre ensemble".
 

6 emplacements aux caractéristiques différentes

  • Le premier site est basé avenue Yolande d'Aragon. La surface de la parcelle, placée à proximité de la Maine, est d'environ 8 300 m². Six candidats se sont manifestés.
  • Le second terrain se trouve à l'angle du boulevard Jean Moulin et de la rue de la Charnasserie. Son aire est estimée à 4 111 m² et il est bordé par deux voies de circulation au fort trafic. Deux dossiers ont été constitués.
  • "La Proue" est une parcelle de 3 000 m² basée dans la ZAC Plateau des Capucins. Deux promoteurs ont réalisé des études pour y bâtir une résidence.
  • L'emplacement "Montaigne" est proche du centre-ville. Le terrain de 4 650 m² accueille pour l'instant une salle de sport qu'il faudra démolir. Quatre constructeurs ont fait parvenir leurs idées.
  • "Gambetta" est dans le centre-ville historique d'Angers et desservi par le tramway. Cinq candidats ont tenté d'optimiser les 2 547 m² disponibles.
  • "Quai Saint-Serge" propose le challenge de rendre attractif un morceau de terrain de 8 250 m², dans une zone industrielle. Six professionnels ont relevé le challenge.
 
Les six projets lauréats combinent originalité et intégration dans l'environnement. L'un d'entre eux prévoit l'élaboration d'une ferme urbaine, qui "prône le retour d'une nature productive en ville". Les entreprises qui ont obtenu les marchés s'affairent désormais au dépôt des permis de construire et à l'acquisition du foncier.

A lire également dans le dossier Articles sur l'immobilier en France :

i