Les grandes ambitions du promoteur Réalités

Le promoteur Réalités ne manque pas d'imagination et d'ambitions pour développer ses activités. Il souhaite multiplier son chiffre d'affaires par trois ou quatre, d'ici 2025.

transformation numerique immobilier

 

Des programmes immobiliers soignés

Le promoteur nantais Réalités a été fondé il y a quinze ans. Il s'est implanté dans plusieurs régions, en 2017, dont le Centre-Val de Loire. Il vise à atteindre un rythme de vente de 400 à 450 lots par an et bouscule la hiérarchie des gros du secteur que sont Bouygues immobilier, Nexity, Icade, ou encore Marignan. 

Réalités fixe sa stratégie sur l'élaboration de programmes soignés, en particulier sur le plan de l'architecture et des équipements intérieurs. Il se révèle également très innovant, par l'utilisation des nouvelles technologies, et en tenant compte des attentes actuelles des clients.

Fin 2022, Réalités devrait inaugurer une résidence dans le quartier Belle-Beille, à Angers. Elle devrait comprendre 58 appartements, allant de 1 à 5 pièces, sur quatre étages. Elle proposera 62 places de parking à ses occupants, en extérieur et en sous-sol, avec des espaces verts et des jardins privatifs. Les biens paraissent particulièrement attractifs, étant donné que la ville de Maine-et-Loire est à nouveau éligible à la loi Pinel et que certains logements seront accessibles dès 115 000 euros. Leur présence en zone ANRU (zone d’aménagement et de rénovation urbaine) permet effectivement de bénéficier d'une TVA réduite à 5,5 %, au lieu de 20 %.

Une double levée de fonds

Pour financer ses programmes ambitieux, Réalités a procédé à une double levée de fonds pour un montant global de 46 millions d'euros, sur les tranches TSSDI et EURO PP, accessibles sur Euronext ACCESS Paris. "Les prêteurs (plus de 42 investisseurs, NDLR) ont été très sensibles à la stratégie décrite par les dirigeants fondateurs, à la qualité de leur management et de leur projet", a notamment expliqué Philippe Hugon (propos recueillis par Boursier.com), CEO de CARAX qui a joué le rôle d'arrangeur.

L'objectif était double, à savoir "se donner les moyens de souscrire à de nouvelles opportunités de marché" et "refinancer la dette obligataire cotée". Sa stratégie devrait lui permettre d'enregistrer une nouvelle croissance significative de ses revenus.

Faire exploser le chiffre d'affaires

Yoann Joubert, PDG de Réalités, a de grosses ambitions. Il espère que les multiples implantations vont lui permettre de tripler, voire quadrupler le chiffre d'affaires, d'ici 2025. "2020 ne sera qu’une étape. Sur la seule année 2018, nous avons développé 580 M€ de potentiel foncier, soit une croissance de 250%. En approchant dans les années à venir ce niveau de développement foncier annuel, nous devrions logiquement atteindre 500 millions d'euros de chiffre d'affaires à horizon 2025", a-t-il confié à Zonebourse.

Il explique le succès de son groupe par sa diversification sur les marchés du tertiaire, du commerce, des locaux d'activité, des résidences de services, des maisons médicales, ou encore des infrastructures sportives, ainsi que sa présence dans de nombreux territoires : "Nous avons agrandi notre terrain de jeu, en élargissant notre présence en France et en allant même à l’international à partir du Maroc." Il estime que la culture de l'entreprise, singulière par rapport à celle de ses concurrents, lui a ouvert beaucoup de portes.

Bien que le contexte soit annoncé difficile, tous les voyants sont au vert pour que Réalités confirme son rapide développement.


Informations complémentaires :
- Site officiel : Promoteur Réalités

A lire également dans le dossier Articles sur l'immobilier en France :

i