Le moment de vendre à un constructeur ?

 
Vendre son terrain à un constructeur peut s’avérer être un choix judicieux pour obtenir une belle somme. Aujourd’hui, cela se confirme d’autant plus car la création de logements va s’accentuer, les terrains sont très prisés par les promoteurs immobiliers et la politique de logement de l’État va favoriser la vente des terrains.

Vendre a un constructeur : le bon moment

 

Une politique de logement favorable aux constructeurs

Alors que la politique de logement de Macron fait beaucoup parler, on retient surtout sa volonté de créer 40 000 nouveaux logements par an dès 2018, et ce, durant toute la durée du quinquennat. Tout cela grâce notamment à une réduction des normes environnementales et sociales. Les constructeurs en sont forcément heureux de voir qu’une forte demande va alors se mettre en place mais comment le gouvernement va-t-il trouver autant de terrains libres ?

Ces dernières années, les constructeurs se sont efforcés de trouver des solutions pour obtenir les dernières normes et certifications environnementales. Aujourd’hui, on va sûrement leur demander de restreindre ces normes pour pouvoir construire plus, ou « en masse » comme le précise le président de la République, Emmanuelle Macron. Dans un quinquennat qui prévoit de construire 200 000 logements, il y aura forcément des milliers de nouveaux logements construits sur des terrains occupés à l’heure actuelle par des propriétaires. Pour ces gens, il est préférable d’anticiper la vente de son terrain à un constructeur afin de ne pas avoir de mauvaise surprise au dernier moment, où il sera trop tard pour être en position de force dans les négociations du terrain avec un constructeur.

L’Etat a clamé son souhait d’intervenir directement dans les autorisations de permis de construire tout en limitant les recours sur ces permis. Pour rappel, l’État peut utiliser une déclaration d’utilité publique afin de construire des logements sociaux à un endroit où des habitations sont encore présentes, même si cette déclaration n’est que rarement utilisée.

Il existe ainsi de multiples raisons pour qu’il soit potentiellement favorable que certains propriétaires, en fonction de leur emplacement, anticipent et vendent leur terrain au meilleur prix à un constructeur dans les mois à venir.
 

Vendre à un constructeur ?

Est-ce le moment de vendre son terrain à un constructeur ? La question se pose depuis l’annonce du gouvernement le 20 septembre, à l’occasion d’évoquer la nouvelle politique de logement mise en place. Julien Denormandie a parlé « d’un abattement fiscal exceptionnel pour toute vente de terrain en zone tendue avant 2020. » Ainsi, cela favoriserait grandement la libération de fonciers tellement souhaitée par l’État. Cette stratégie devrait être mise en place avec des abattements fiscaux allant de 70 à 100 % sur la vente de son terrain à un constructeur !
 
L’opération financière lorsque l’on va vendre à un constructeur est avantageuse mais elle pourrait l’être encore plus avec cette nouvelle réforme qui devrait être mise en place très prochainement.
 
Il devrait donc être judicieux financièrement parlant pour un grand nombre de personne de vendre à un constructeur dans un contexte où la valeur de votre terrain pourrait être à son apogée. Il existe aussi d’autres raisons qui pourraient vous pousser à vendre. À partir du constat que beaucoup de logements sociaux vont être construits, il est possible que vous vous retrouviez à proximité d’un grand bâtiment et que le cadre de vie de votre logement ne vous plaise plus… Il est donc préférable de se renseigner sur l’éventuelle construction d’un immeuble à côté de chez vous car si l’un de vos voisins a l’idée de vendre à un constructeur, vous serez alors en position de faiblesse dans les négociations et vous n’aurez peut-être plus le choix de vendre. D’autant plus que l’État va restreindre les recours et donc donner moins de pouvoir de contestation sur la construction d’immobilier neuf.
 
En utilisant la déclaration d’utilité publique, l’État peut vous obliger à vendre votre terrain, dans ce cas le prix de vente pourrait être plus bas que si vous aviez entamé les négociations avec un promoteur auparavant. Il est donc vraiment nécessaire d’anticiper une telle vente afin de ne pas avoir de mauvaise surprise par la suite.

 
Avec cette nouvelle loi de l’abattement fiscal sur un terrain, beaucoup de fonciers risquent de se libérer dans les mois à venir. Vendre à un constructeur pourrait ne jamais être aussi prolifique à l’avenir et la possibilité de récupérer « une énorme somme » sur la vente de son terrain est largement probable en fonction de l’emplacement et de la qualité de votre terrain.
 
 

A lire également dans le dossier Pourquoi vendre à un promoteur en passant par nous ?

Strasbourg Nice Ajaccio Bastia Lille Dijon Lyon Marseille Montpellier Bayonne Bordeaux Toulouse Clermont- Ferrand Nantes Rennes Rouen Tours Paris
i