De grands changements attendus à Noisy-le-Grand

Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis) figure dans la liste des villes qui vont bénéficier du projet du Grand Paris. Outre le projet de gare visant à accueillir le métro, de nombreux logements vont être construits, ces prochaines années.


 

La modernisation de la gare de Noisy-Champs

Le projet du Grand Paris Express vise à réduire les inégalités liées aux dessertes des transports en commun. Noisy-le-Grand est l'une des communes qui accueillera bientôt le nouveau métro. La modernisation de la gare de Noisy-Champs, laquelle est située en bordure de Champs-sur-Marne (Seine-et-Marne), est l'une des grandes étapes du développement qu'il va impliquer. Elle devrait bientôt devenir un pôle multimodal.
 
Le dossier retenu prévoit une ouverture vers les commerces, espaces universitaires et logements environnants. Les travaux aboutiront en 2024 : 100 à 150 ouvriers vont travailler quotidiennement pour opérer la mutation. A terme, 1 210 000 m² de parois auront été moulés et 610 000 tonnes de déblais auront été extraits. La hauteur de la nouvelle gare devrait atteindre 21 mètres de haut et permettre 150 000 voyages par jour.
 
Le tunnelier est entré en action lors de l'été 2018. Il creusera un tunnel de 10 mètres de diamètre sur 4,5 kilomètres. Concrètement, la voie permettra de relier Noisy-Champs à Bry-Villiers-Champigny en 4 minutes contre 31 minutes, actuellement, à Bagneux en 28 minutes contre 56 minutes, et à Saint-Denis Pleyel en 26 minutes contre 43 minutes.
 

De fortes augmentations des prix de l'immobilier attendues 

L'arrivée du Supermétro devrait provoquer de profondes modifications sur le marché de l'immobilier, tandis que la mairie fait des efforts sur la mixité, dans le quartier. Aurélien Coquin, directeur associé d'une agence immobilière, estime que les tarifs vont augmenter de 15 à 30 %, d'ici 2022 : "Ils sont en moyenne de 3 000 euros pour de l'ancien, mais avec beaucoup de variations suivant les lieux. J'ai récemment vendu un trois-pièces de 67 m² à 193 000 euros, soit 2 880 euros du mètre carré. Je conseillerais d'acheter vite, tant que les prix sont encore abordables", a-t-il confié dans les colonnes du Parisien. Il regrette néanmoins le plafonnement de nombreux loyers.
 
Le site Net-Investissement.fr estime quant à lui les tarifs à 3 452 euros du m² pour des appartements, et à 3 308 euros du m² pour des pavillons. Selon lui, les prix ont augmenté de 3,4 % sur la dernière année et il juge qu'il est intéressant d'investir dans la zone.
 

Cinq quartiers de la commune vont connaître un réaménagement urbain

La commune a par ailleurs entamé le remodelage de plusieurs de ses territoires. L'architecte catalan Ricardo Bofill va notamment mettre la main à la pâte afin d'assurer la rénovation de cinq quartiers : Mont-d’Est, Clos-d’Ambert, le quartier des Bas-Heurts, Maille Horizon-Nord et écoquartier des bords de Marne.
 
4 000 logements devraient être créés, ces prochaines années. Et ceux destinés à la vente devraient être commercialisés à des montants compris entre 3 800 et 4 400 euros du m², explique le journal Le Monde. "Nous voulons renforcer la cohésion et la circulation entre les quartiers. Il faut attirer de nouveaux habitants, en intégrant la population existante aux projets", a d'ailleurs expliqué le maire, Brigitte Marsigny, au quotidien.

  
Vous possédez une maison ou un terrain à vendre sur une commune du projet Grand Paris Express ?
 
   

A lire également dans le dossier Dossier Métropole du Grand Paris :

i