Le fort développement urbain de Le Raincy

La ville du Raincy bénéficie d'une belle cote auprès des Parisiens. Elle a intégré l’Établissement Public Territorial (EPT), approuvé par les élus en 2015, et a développé plusieurs projets.

Collège de Le Raincy
 

La place du Raincy dans le Grand Paris

En octobre 2015, Le Raincy a intégré l'EPT 9 "Grand Paris - Grand Est", présidé par le maire de Gagny, Michel Teulet. Le groupement comprend également les communes de Coubron, Vaujours, Gagny, Gournay-sur-Marne, Les Pavillons-sous-Bois, Livry Gargan, Montfermeil, Clichy-sous-Bois, Neuilly-Plaisance, Neuilly-sur-Marne, Noisy-le-Grand, Rosny-sous-Bois et Villemomble. L'EPT a été créé dans le cadre de la Loi sur le réaménagement territorial promulguée en août 2015. Il correspond aux "établissements publics de coopération intercommunale d’au moins 300 000 habitants d’un seul tenant et sans enclave".
 
La commune est attractive en raison du cadre de vie qu'elle offre à ses habitants. Les prix de l’immobilier ont notamment augmenté de 4 %, sur les douze derniers mois. Les projets liés au Grand Paris devraient encore améliorer la cote dont elle jouit auprès des travailleurs parisiens.
 

Des infrastructures publics rénovées

La commune a, par ce biais, bénéficié d'une aide de 600 000 euros du fonds d'investissement de la Métropole du Grand Paris (MGP) pour rénover une école et sa piscine. La MGP aide l'ensemble des villes concernées par son projet et Patrick Ollier, son président, a donné des précisions au Parisien : "Nous avons déjà financé 76 projets dans le département pour 13,7 millions d'euros. Nous sommes dans notre rôle : aider nos communes." Le maire Jean-Michel Genestier ne boude quant à lui pas son plaisir : "Elle nous permet de réaliser ces projets que nous portons depuis plusieurs années."
 
L'établissement scolaire bénéficiera bientôt d'une façade extérieure rénovée, d'une nouvelle chaufferie et de tableaux numériques dans chacune des classes CM1 et CM2. "Nous avons la chance d’avoir un collège entièrement numérique, nous devons préparer nos élèves", a encore indiqué le maire. La piscine sera quant à elle l'objet d'une rénovation complète. Un solarium sera notamment construit à l'extérieur : "C’est un projet extrêmement ambitieux, que nous n’aurions pu réaliser sans l’aide de la Métropole", a complété l'élu. Le chantier durera un an : "Nous négocions avec les villes alentour pour que les habitants du Raincy puissent bénéficier des piscines voisines à des tarifs préférentiels pendant la fermeture."
 

Une mixité urbaine renforcée

Les ambitions de la municipalité ne s'arrêtent pas là. Dans un autre secteur de la ville, le collège historique a été détruit et une résidence sera bientôt bâtie à sa place. Il était fermé depuis 2014 : "J’avais poussé pour le réhabiliter. Mais le département en a décidé autrement car c’était moins cher de le reconstruire", a détaillé le maire. La parcelle a finalement été cédée pour 7 millions d'euros au promoteur Icade, qui développe un programme de 160 logements, dont 20 sociaux, une maison de retraite, des commerces et un parc. Le projet a été très travaillé : "L’architecture est très développée, typique de celle du Raincy avec pas mal de couleurs", a confié le directeur commercial du promoteur au quotidien.
 
Enfin, un nouveau pôle culturel devrait être inauguré en 2020. Il regroupera une salle de spectacle de 520 places et un conservatoire destiné à la musique, à la danse et au théâtre. Le coût du projet, récemment revu à la hausse, devrait atteindre 11,5 millions d'euros hors taxes.

 
 
Vous possédez une maison ou un terrain à vendre sur une commune du projet Grand Paris Express ?
 
   

A lire également dans le dossier Dossier Métropole du Grand Paris :

i