La ville d'Antony veut devenir plus attractive

Antony offre une qualité de vie qui séduit beaucoup de Parisiens. La commune accueillera bientôt le Supermétro et continue de travailler pour améliorer le confort de ses résidents.
 
Aperçu de la commune d'Antony

 

Une nouvelle gare et un réaménagement du quartier d'Antonypole

Les travaux de la nouvelle station d'Antony ont débuté en décembre. Ils visent pour l'instant à libérer des parcelles de l'Antonypole pour bâtir les infrastructures nécessaires au Grand Paris Express. La gare devrait être mise en service en 2027 et accueillera environ 12 000 voyages par jour. 6 300 habitants, qui se situent dans un rayon d'un kilomètre, pourront l'utiliser. 7 700 emplois sont également concernés.
 
L'opération s'accompagne d'un réaménagement du quartier. La municipalité a lancé un concours d'urbanisme, afin d'optimiser les investissements et de développer l'attractivité du secteur. L'Antonypole bénéficie de sa situation vis-à-vis des Opérations d'intérêt national (OIN) du plateau de Saclay et d'Orly-Rungis, de l'aéroport d'Orly et de la gare TGV de Massy. Elle sera bientôt dotée de 440 logements supplémentaires, dont une résidence pour personnes âgées, un hôtel quatre étoiles, une crèche, des commerces et un campus dédié à l'innovation.
 

De gros investissements publics dans l'aménagement urbain de la commune

La ville d'Antony a par ailleurs lancé plusieurs projets, en vue d'offrir à ses habitants "un cadre de vie agréable, des équipements publics de qualité, des quartiers dynamiques et attractifs". En voici quelques-uns :

 
  • Le complexe de La Fontaine :
    La ville s'est donné les moyens de bénéficier d'un centre sportif de haute qualité, dans le quartier La Fontaine. Imaginé par les architectes de Tecnova et Archi5prod, le complexe occupe une surface de 5 253 m² et permet la pratique des sports collectifs et individuels.
     
  • Le théâtre Firmin Gémier :
    L'inauguration du théâtre Firmin Gémier devrait avoir lieu cette année 2019. Il comprendra 700 m² d'espace intérieur et sera complémentaire des autres équipements dont bénéficie la commune.
  • L'aménagement du quartier Pajeaud :
    Les terrains de l'ancien IUFM vont accueillir un programme immobilier de 352 logements, dont 82 destiné au social. Un centre aquatique et une crèche publique de 1 200 m² vont également être construits.
     
  • L'aménagement de la place du marché :
    La ville a opéré une concertation afin de définir le cahier des charges du futur projet de la place du marché. Elle recevra des immeubles de quatre étages labellisés "haute qualité environnementale". Ils réuniront 23 logements et 1 036 m² de commerces.
  • La rénovation du quartier Noyer-Doré :
    L'opération de rénovation a été entamée il y a plus de douze ans. Elle a permis de modifier profondeur le visage de cette ancienne zone sensible et de la transformer en quartier mixte.
  • Le réaménagement du quartier Jean Zay :
    Le conseil municipal a créé une zone d'aménagement concerté (ZAC) en décembre 2015 et modifié son Plan local d'urbanisme (PLU). Le secteur devrait accueillir des logements étudiants neufs et réhabilités, des logements classiques et de nouveaux espaces et équipements publics.
 
Comme la plupart des villes concernées par le Grand Paris, Antony connaît une transformation profonde qui influence les prix de ses biens immobiliers. Ils ont augmenté de 5,6 %, sur la dernière année. Le prix moyen au m² de ses appartements est de 4 560 euros, selon MeilleursAgents, et celui de ses maisons de 5 027 euros.

 
 
Vous possédez une maison ou un terrain à vendre sur une commune du projet Grand Paris Express ?
 
   

A lire également dans le dossier Dossier Métropole du Grand Paris :

i