Créteil bientôt reliée au supermétro du projet du Grand Paris Express

Ville étudiante réputée, Créteil propose un cadre de vie de qualité. Elle figure sur le tracé du Supermétro et sera bientôt desservie par le biais de la nouvelle gare Créteil L'Echat. La commune s'attache désormais à augmenter sa capacité d'accueil et à réduire sa consommation en énergie.

Quartier de l'Échat à Créteil
 

Créteil va accueillir une ligne du supermetro du Grand Paris Express

La station, qui figure sur la ligne 15 du Grand Paris Express, sera mise en service en 2025. Elle devrait à terme accueillir 90 000 voyageurs par jour et 30 000 habitants sont concernés par sa construction, dans un rayon d'un kilomètre. Elle va s'implanter dans une zone réunissant 9 000 emplois, dont 5 000 au centre hospitalier Henri-Mondor. Elle devrait permettre de rejoindre Noisy-Champs en 13 minutes, contre 45 minutes actuellement. L'aéroport Charles-de-Gaulle sera quant à lui à 42 minutes, contre 1h16 aujourd'hui.
 
"La gare et la nouvelle place ainsi créée, lieu de rencontres et de vie, connecteront les usagers du Grand Paris, aux différents modes de transport, aux quartiers existants, aux futures opérations immobilières ainsi qu’à la nouvelle entrée de l’hôpital Henri-Mondor", expliquent les architectes de l’Agence Nicolas Michelin et Associés qui l'ont imaginée.
 

Des constructions et des prix de l'immobilier qui grimpent

La commune travaille également au réaménagement du quartier. Un programme de résidence mixte est en cours de développement, il comprendra 200 logements, dont une bonne proportion destinée aux étudiants, et 6 000 m² de bureaux. Dans un rayon de 400 mètres, 600 logements et 12 000 m² de bureaux devraient voir le jour, dans une vaste opération de réhabilitation. La gestion des espaces verts est jugée prioritaire et des cheminements doux seront notamment implantés pour les promenades.
 
Enfin, dans un périmètre de 800 mètres, et en particulier sur les terrains du "triangle d'Echat", 1 400 logements pourraient être créés. Une étude est actuellement menée par (Agence foncière et technique de la région parisienne) dans le cadre de leur construction.
 
Le marché de l'immobilier cristolien est impacté par ces remaniements urbains. La commune, qui est labellisée "4 fleurs, Grand Prix" en tant que ville fleurie, depuis 1984, a connu une hausse des prix de l'immobilier de 3,8 %, sur les douze derniers mois. Selon MeilleursAgents, le prix moyen au m² des appartements est de 3 498 euros, tandis que celui des pavillons est de 4 310 euros.
 

Créteil, une ville qui œuvre écologiquement

La ville a par ailleurs déjà entamé sa transition énergétique : "La Ville de Créteil est l’une des premières villes de France à avoir réalisé un réseau de chauffage urbain alimenté à plus de 50 % par des énergies renouvelables, géothermie et récupération de chaleur, via l’usine d’incinération. La création prochaine d’une unité de valorisation de la biomasse permettra d’atteindre le niveau des 60 à 70 % d’énergies renouvelables", a quant à lui confié Laurent Cathala, le député-maire.
 
Créteil œuvre enfin pour la rénovation thermique de ses logements. Créteil Habitat a notamment réalisé les travaux d'isolation par l'extérieur de 58 immeubles du Mont-Mesly et de 3 immeubles du quartier Chéret. Cela représente 2 558 logements, lesquels bénéficient d'un gain énergétique de 45 %. Une économie conséquente pour la consommation de la ville.
 
 
Vous possédez une maison ou un terrain à vendre sur une commune du projet Grand Paris Express ?
 
   

A lire également dans le dossier Dossier Métropole du Grand Paris :

i