Grand Paris Express : Des quartiers réaménagés à Boulogne-Billancourt

Boulogne-Billancourt se prépare à l'arrivée du Supermétro. Les travaux de sa nouvelle gare ont pris du retard en raison de plusieurs recours déposés par des riverains. La ville a par ailleurs procédé au réaménagement de certains de ses quartiers.
 

Vue de Boulogne-Billancourt
 

Une nouvelle gare qui tarde à sortir de terre

Figurant sur le tracé de la ligne 15 sud du Grand Paris Express, Boulogne-Billancourt a amorcé les travaux de la gare du Pont-de-Sèvres. Cette dernière devrait permettre 95 000 voyages par jour, à compter de son inauguration. Elle fera la liaison entre les lignes 9 du métro, T2 du tramway et le Supermétro. 38 000 habitants, qui figurent dans un rayon d'un kilomètre, sont susceptibles d'utiliser le nouvel accès. A terme, la station Villejuif Institut Gustave-Roussy sera à 13 minutes, contre 1h02 actuellement, et Châtillon-Montrouge à 7 minutes, contre 41 minutes aujourd'hui.
 
Le chantier a toutefois du mal à avancer et elle devrait être mise en service en 2025, plutôt qu'en 2024. Plusieurs recours ont été déposés par des riverains, ces derniers mois. L’Association pour le cadre de vie des riverains du Pont-de-Sèvres (ACVPS), qui regroupe 70 personnes, n'entend notamment pas laisser le projet se développer. Elle souhaite faire annuler le permis de construire accordé à la Société du Grand Paris (SGP).
 
"Ce projet a été très mal étudié dès le début et il y a eu un très gros vice de forme qui remonte à 2014, car notre résidence a été considérée comme un immeuble de bureaux", a expliqué David Alloyeau, président de l’association, au Parisien. La résidence du Trident, qui se trouve à douze mètres du lieu des travaux, pourrait effectivement subir des dégâts : "Les dégradations liées aux travaux sur la résidence sont déjà visibles : les clôtures sont abîmées", a-t-il ajouté.
 
La directrice des relations territoriales de la SGP, Isabelle Rivière, entend néanmoins se défendre : "Cet immeuble a fait l’objet d’études en amont, il a été pris très en considération", a-t-elle indiqué. Un expert a été choisi par le tribunal administratif pour constater les dégâts. Le maire, Pierre-Christophe Baguet, pense que les recours n'aboutiront pas : "Ils ont à chaque fois été déboutés. Tout le monde est enthousiaste par rapport à cette gare. Sauf eux, qui de toute façon attaquent tout ce qui bouge !"
 

Quartier mixte, rénovation urbaine et pôle d'innovation

Lancée en 2003, la Zone d’Aménagement Concerté (ZAC) implique la mutation de trois secteurs, dont les travaux seront terminés en 2020. Le Trapèze (37,5 hectares) donne naissance à un quartier mixte comprenant des logements, des bureaux, des équipements publics, des commerces, ou encore des espaces verts. L'Île Seguin est quant à elle transformée en pôle international d'innovation dédié à la culture et à l'économie créative. Enfin, le quartier du Pont de Sèvres subit une profonde rénovation urbaine. Le port Legrand a également été l'objet d'une concertation en vue de son prochain réaménagement. Et il a été question de son insertion dans la ville et de sa desserte.
 
De façon générale, les biens immobiliers de Boulogne-Billancourt ont du succès en raison de l'emplacement de la ville, de son cadre de vie et des tarifs encore attractifs. Selon MeilleursAgents, le prix moyen au m² des appartements est de 7 543 euros du m², contre 8 573 euros du m² pour les maisons. Il a augmenté de 5,6 % depuis douze mois.
 
 
Vous possédez une maison ou un terrain à vendre sur une commune du projet Grand Paris Express ?
 
   

A lire également dans le dossier Dossier Métropole du Grand Paris :

i