3.3. Analyse et anticipation d'éventuels recours

Cet article est la suite de la rubrique "3. Comment un promoteur évalue-t-il un terrain ?" dont l'article précédent évoque les obligations de construction.
 
Une fois que les contours du projet de construction sont bien définis, il est nécessaire de pressentir les éventuelles problématiques qui peuvent naître avec le voisinage afin d'éviter des conflits qui peuvent remettre en question le programme.
 
Couple prévoit de vendre à un promoteur

Aller à la rencontre de ses voisins

Si vous décidez de vendre votre maison à un promoteur, il est aussi nécessaire de regarder les détails du programme qui sera construit sur votre parcelle. Dans un premier temps, il est intéressant de vendre son terrain à un promoteur qui désire construire un nombre important de logements car, comme nous l'avons vue dans un article précédent de la rubrique, c'est la constructibilité de la parcelle qui va en déterminer sa valeur. Cependant, il ne faut pas oublier que tous programme immobilier est sujet à des recours. Il faut donc savoir imaginer et analyser l'incorporation du programme dans le voisinage. Cela permettrait de comprendre les éventuels recours possibles que les voisins voudront peut-être émettre et de ne pas avoir de mauvaises surprises en pensant qu'une très grande résidence peut voir le jour et permettre de récolter le "jackpot".
 
Pour connaître les intentions du voisinage, il faut simplement aller à leur rencontre. Une discussion comme celle-ci est nécessaire afin de connaître les points de vue de chacun. Le promoteur immobilier peut participer à cette rencontre car il est le mieux placé pour évoquer le programme qu'il souhaite construire. Dans le cas où les relations avec certains voisins ne seraient pas au beau fixe, le promoteur peut aller discuter seul avec eux.
 

Adapter le projet au voisinage

Dans une vente à un promoteur, il faut savoir s'armer de patience, discuter avec les voisins, et adapter le projet par rapport aux exigences de tout le monde, si elles sont recevables et cohérentes. Il faut avoir conscience qu'une seule personne du voisinage peut bloquer le programme entier, il faut donc savoir mettre de côté les susceptibilités de chacun. Ainsi, des solutions peuvent être trouvées pour répondre aux exigences les plus raisonnables. Cela peut permettre d'éviter un recours très ennuyeux qui va éventuellement amener à l'annulation du programme et donc à la vente du terrain au promoteur.
 
Souvent, les recours reposent sur des vis-à-vis contraignants pour le voisinage. C'est pourquoi planter une haie, construire un mur, modifier l'emplacement d'une terrasse, d'un balcon ou d'une fenêtre qui donnent des vues sur le jardin ou la piscine du voisin... sont des solutions envisageables par le promoteur pour concilier tout le monde.
 
Ainsi, il est peu probable pour que des recours abusifs soient émis par la suite et les chances sont plus élevées pour que la vente aboutisse. Le promoteur doit maintenant dresser le bilan financier afin d'émettre sa proposition d'achat.
 

Poursuivre dans la rubrique :

"3. Comment un promoteur évalue-t-il un terrain ?"

avec l'article :
"3.4. Le bilan financier"

A lire également dans le dossier 3. Comment un promoteur évalue-t-il un terrain ? :

i