5.1. Les mobilisations des habitants face aux promoteurs immobiliers

Cet article est le premier de la rubrique "5. Quelles sont les difficultés qui peuvent bloquer un programme ?". Dès lors que le permis de construire doit être purgé, il n'est pas rare de voir des recours emis par des habitants.

Un promoteur immobilier est amené à faire face à des recours et des oppositions sur leurs programmes immobiliers de la part des habitants qui se mobilisent, parfois en très grand nombre pour faire entendre leurs voix. Pétition, manifestation, rencontre avec les élus locaux… Tous les moyens sont bons pour les habitants afin de montrer leur opposition à un projet immobilier, au grand détriment des promoteurs mais aussi des propriétaires vendeurs.
 

Projet immobilier bloqué par des habitants
 


Des exemples de mobilisations face aux constructions des promoteurs

Dans l’aire urbaine de Toulouse notamment, ces problèmes deviennent de plus en plus réguliers en raison des villages ruraux qui font face à la densification des constructions de programmes immobiliers. Cela provoque des mobilisations de la part d'habitants qui revendiquent des causes historiques et patrimoniales :


La sauvegarde de l'identité de la commune

En périphérie de Toulouse, à Castanet, un projet immobilier prévoit la construction de 350 logements sur un espace de deux hectares dans le centre de la commune. Cependant, près de 60 opposants ont élevé leurs voix afin de clamer la mise en danger du caractère historique de leur village. Le programme immobilier, qui est soutenu par la mairie, fait donc face à un collectif bien décidé à ne pas lâcher prise. Les promoteurs sont confrontés à ce genre de situation ou l’urbanisation s’oppose à la préservation d’espaces anciens, qui sont souvent soutenus par des habitants ayant habité durant de longues années dans le village.
 
À Bihorel, tout près de Rouen, c’est le promoteur Kaufman & Broad qui fait face à des habitants bien décidés à ne pas vendre leur terrain. Un villageois, habitant depuis plus de vingt ans dans la commune, possède une maison au style anglo-normand qui donne un certain cachet à la route de Neufchâtel, lieu de l’emplacement de la propriété. Mais pour lui, le style propre au village tend à disparaître pour laisser place à des programmes immobiliers. Un projet de 43 logements et de 15 mètres de haut est déjà bien avancé juste à côté de sa maison, mais ce n’est pas tout, Kaufman & Broad compte construire 45 logements supplémentaires de l’autre côté de sa parcelle… Il serait ainsi encerclé par deux immeubles imposants. Au grand soulagement du propriétaire, ses voisins sont de son côté et ne souhaitent pas vendre non plus. Cependant, c’est le maire qui délivre les permis de construire, même si un recours est déjà anticipé par le villageois, il sait très bien que la plupart du temps, les élus locaux privilégie les constructions à la préservation des maisons caractéristiques de la commune. Des discussions tendues attendent donc sûrement ce propriétaire avec les élus locaux et le promoteur immobilier qui ne devrait pas lâcher prise. 
 

La préservation du patrimoine naturel

Dans les Yvelines, à Triel-sur-Seine, le climat est encore plus tendu. En effet, le parc municipal de la ville doit être cédé à un promoteur immobilier pour y construire des logements. Lors d’une réunion du Conseil municipal portant sur le projet, les esprits n’ont pas tardé à s’échauffer car les habitants sont très fermes quant à leur envie de préserver le « poumon vert de la ville ». Cependant, la mairie n’en démord pas et va vendre le parc pour quatre millions d’euros au promoteur pour y construire 160 logements dont 30 % à vocation sociale. Mauvaise nouvelle pour les habitants, la loi prévoit un minimum de 25 % de logements sociaux et Triel-sur-Seine n’en dispose que 10 % à l’heure actuelle… Les tensions n’ont donc pas fini d’être alimentées dans une commune qui doit réaliser 700 logements sociaux de plus d’ici 2025.
 

La protection du patrimoine historique

Parfois, ce sont des éléments inattendus et pour le moins surprenant qui viennent contrecarrer les plans d’un promoteur immobilier. C’est Vinci Immobilier qui en fait les frais cette fois-ci avec la découverte de vestiges grecs lors du début de la construction d’un projet immobilier luxueux de huit étages de hauteur à proximité du Vieux-Port, à Marseille. Les habitants du quartier de la Corderie se sont alors indignés lorsqu’ils ont vu la progression des travaux qui menaçaient les vestiges remontant au Ve siècle avant JC. Les habitants, pour sauver le patrimoine, sont allés jusqu’à interpeller la ministre de la Culture, Françoise Nyssen en plus de se rendre devant le siège régional de Vinci afin de protester contre la poursuite des travaux. Ils se rendent régulièrement sur le chantier afin d’empêcher la suite des constructions, coûte que coûte. Aujourd’hui, les travaux sont suspendus, mais les habitants restent vigilants à la suite des événements.
 

Tous ces exemples démontrent la difficulté que peut avoir un promoteur immobilier lors du lancement d’un projet. On parle très souvent du promoteur, mais il ne faut pas oublier les vendeurs du terrain qui pensaient vendre rapidement, gagner une sommes importante, et parfois changer de vie mais qui sont finalement dans l’obligation de rester chez eux, souvent fâchés contre leurs voisins qui ont œuvré à bloquer leur projet personnel….Pour diverses raisons, des recours peuvent être effectués sur un permis de construire et parfois, ce sont des dizaines d’habitants qui se mobilisent pour faire face au projet. Cependant, il arrive bien souvent que les promoteurs finissent par avoir les autorisations nécessaires pour construire un terrain. Cette tendance devrait s’accentuer avec la nouvelle réforme logement qui vise à construire plus et donc à limiter les recours sur les constructions. Il est donc fort probable, malgré toutes les mobilisations possibles, qu’un programme immobilier voit le jour. Lorsque cela arrive, il serait judicieux de se faire accompagner par un professionnel comme Vendre à un promoteur afin d’assurer que la vente de la parcelle en question se passe de la meilleure manière possible et que le propriétaire tire le meilleur avantage et surtout de mettre toutes les chances de son côté pour que le projet se réalise.
 

Poursuivre dans la rubrique :

"5. Quelles sont les difficultés qui peuvent bloquer un programme ?"

avec l'article :
"5.2. Des blocages insolites des constructions"

A lire également dans le dossier 5. Quelles sont les difficultés qui peuvent bloquer un programme ? :

i