Vous possédez un terrain à vendre Quartier du Capitole (31000) ?

 

Demander une estimation de votre terrain

Et recevez plusieurs propositions sous 8 jours.

Quel est votre type de bien ?
Terrain nu
  • Terrain + Maison
  • Terrain + Entrepôt
  • Terrain + Château
  • Maison
  • Immeuble + Terrain
  • Quelle est la taille de votre parcelle ?
    500 à 1000m²
  • 1000 à 1500m²
  • 1500 à 2000m²
  • 2000 à 2500m²
  • 2500 à 3000m²
  • + de 3000m²
  • La longueur approximative de votre façade donnant sur le rue ?
    5 à 10m
  • 10 à 12m
  • 12 à 15m
  • 15 à 20m
  • Quelle est votre estimation de Prix de vente ?
    Moins de 250 000€
  • 250 000 à 500 000€
  • 500 000 à 750 000€
  • 750 000 à 1 000 000€
  • 1 000 000 à 1 250 000€
  • + de 1 250 000€
  • Etes-vous vendeur de votre bien ?
    Oui
  • Non
  • Votre voisin est-il vendeur ?
    Oui
  • Non
  • Ne sait pas
  • Avez-vous déjà rencontré un promoteur ?
    Oui
  • Non
  • Avez-vous déjà eu une proposition d’un ou plusieurs promoteurs ?
    1
  • 2
  • 3
  • Aucune
  • Avez-vous déjà signé une promesse de vente chez un notaire ?
    Oui
  • Non
  • Dans quel délai souhaitez-vous vendre ?
    Moins de 6 mois
  • 6 mois à 1 an
  • 1 à 2 ans
  • 2 à 3 ans
  • 3 à 5 ans
  • plus de 5 ans
  • Vos informations

    Afin d’établir une proposition de prix un gros travail doit être fait par vendreaunpromoteur.com après des promoteurs, des architectes…pour connaitre le potentiel de votre bien.
    Merci de ne compléter le formulaire que si vous êtes réellement vendeur.
    Toute demande incomplète, même partiellement, sera susceptible de ne pas être prise en compte.
    Sachez qu’une vente à une promoteur est une démarche longue et qu’aucun promoteur n’achètera votre bien dans un délai inférieur à 12 mois. (Délai moyen pour monter un permis de construire, le déposer, l’obtenir, le purger de tous les recours, puis acheter votre bien).

     

    Vendre à un Promoteur, le 1er comparateur des promoteurs sur Toulouse.
    Comment ca marche ?

    1

    Demandez

    Complétez le formulaire pré-rempli en 2 min.
    2

    Recevez

    Jusqu'à 3 estimations gratuites
    3

    Comparez

    Sans aucune obligation.

    Le quartier Quartier du Capitole

    Le Capitole est le monument le plus célèbre de Toulouse, qui abrite aujourd’hui l'Hôtel de ville et le théâtre du Capitole : c’est le lieu de rendez-vous obligé des touristes tout comme des toulousains, véritable centre historique de la ville, et image de la cité, connue dans le monde entier pour cette place mythique, notamment les soirs de victoire pour le Bouclier de Brennus.

    C’est le centre névralgique de la cité médiévale, siège du pouvoir depuis plus de huit siècles, tout autant que de la cité moderne de nos jours, avec la Mairie.

    L'histoire de cet édifice commence en 1190 lorsque les consuls de Toulouse cherchent un bâtiment pour héberger la maison commune, le siège du pouvoir municipal. Le nom de cette maison commune fait référence au Capitole antique, le temple de légende dédié à Jupiter. Il rappelle surtout les Capitouls, les magistrats ont décidé de l’édification, puisqu'en latin, le Chapitre se dit Capitulum. Le Chapitre était l’assemblée des magistrats de la ville, qui siégeait donc au Capitole.

    Ces prémices de démocratie unique en Europe et au monde, a même donné l’expression en Français « ne pas avoir voix au Chapitre », qui indiquait que l’on était pas un Capitoul et que l’on avait pas son mot à dire directement au sein de l’illustre assemblée.

    L'emplacement n'est pas choisi au hasard. Il est situé loin du château comtal à la limite de la cité et du bourg de Saint-Sernin contre une tour désaffectée de l'ancien rempart gallo-romain.
    Les capitouls font l'acquisition de nombreux bâtiments et terrains autour de la maison commune afin de regrouper les services administratifs, les archives, la prison, les salles de réunion et de réception.

    Au 14ème siècle, la maison commune forme un ensemble fortifié percé de portes correspondant à la superficie de l'actuelle Capitole et de l'actuel square Charles-De-Gaulle.
    Au 17ème siècle, les capitouls veulent construire un palais municipal unique en France. Sa construction va durer près de deux cents ans. La façade du Capitolium a été bâtie en 1750 pendant dix ans sur les plans de Guillaume Cammas.

    Chose surprenant, contrairement à ce que l’on croit, la façade si connue aujourd’hui était à l'origine couverte d'un badigeon blanc. Il fut retiré en 1883 par grattage.

    En 1974 puis en 1987 et 1994, les façades sont rénovées par sablage ainsi que les blasons.

    Les huit colonnes de la façade en marbre de Caunes-Minervois symbolisent les huit premiers capitouls. En ce temps, Toulouse était divisé en huit quartiers : les « capitoulats », chacun géré par un capitoul.

    Cette façade avait en fait pour but de cacher l'ensemble hétéroclite de bâtiments que les magistrats n'arrivaient pas à harmoniser. Elle donne sur la place du Capitole et protège la cour Henri-IV. Ainsi que le rappelle une plaque commémorative, c'est dans cette cour que le duc de Montmorency, ennemi de Richelieu, fut décapité en 1632.

    Mais le quartier du Capitole de Toulouse, c’est aussi un ensemble d’anciens hôtels particuliers dans les rues voisines, où l’habitat est traditionnel de celui d’un centre-ville avec des maisons d’époques, de 3 ou 4 étages, bien rénovées, le plus souvent au-dessus des commerces du rez-de-chaussée.

    C’est encore la présence du couvent des Cordeliers, de l’ancien collège de l’Esquile, sans oublier la très belle Basilique Saint Sernin.

    Connu et reconnu pour ses attraits touristiques, commerciaux et culturels, le quartier du Capitole de Toulouse, bien que peu peuplé, offre un cadre de vie des plus agréables.

    Si l’on se promène dans le centre-ville pour faire les magasins, on trouve ici de nombreuses boutiques liées à la mode, notamment dans les rues Alsace-Lorraine et Saint-Rome, mais aussi Rivals, Rémusat ou Kennedy.

    La rue Sainte-Rome est LA rue piétonne de Toulouse, qu’il est agréable d’arpenter pour une sortie “lèche-vitrine”.
    Une rue commerçante depuis de nombreux siècles qui était, autrefois, destinée aux métiers de bouche et qui a su adapter ses commerces, aujourd’hui, à la population du quartier composée de jeunes cadres.

    Depuis, les métiers de bouche, boulangerie, rôtisserie, poissonnerie, charcuterie, supérette, ont plutôt investi les alentours de la très proche place Victor-Hugo. Cafés, bars et restaurants complètent cette attraction qu’offre le centre proposant des lieux de rencontre conviviaux dans cette ville du sud.

    Lieu privilégié de la ville pour de nombreuses manifestations culturelles et artistiques, le quartier du Capitole de Toulouse, et plus particulièrement sa place et son théâtre du même nom, sont effectivement régulièrement sollicités.

    Entre le Printemps du Rire, le Carnaval, le Printemps de Septembre ou encore le Festival d’été, ce quartier jouit d’une animation particulièrement active.

    Citons tout de même les différents et multiples structure dédiées à la Culture sous toutes ses formes accessibles au sein du quartier : Centre Culturel Bellegarde, Centre Culturel Croix Baragnon, Chapelles Des Carmélites, Eglise De Gesu, Saint-pierre Des Cuisines, Bibliothèque Duranti, Bibliothèque Fabre, Bibliothèque Perigord, Centre Culturel Croix Baragnon, Conservatoire à rayonnement régional, Ecole Supérieur des Beaux-Arts, Ensemble Conventuel Des Jacobins, Fondation Bemberg, Maison de l'Occitanie, Musée des Augustins, Musée du vieux Toulouse, Musée Paul Dupuy, Musée Saint Raymond, Théâtre Du Capitole. 

    Le centre historique du Capitole reste cependant très facilement accessible grâce à son métro et les stations Capitole ou Jean-Jaurès au centre, Esquirol ou François Verdier, au sud. A moins que vous ne préfériez bénéficier de VélÔToulouse et de sa vingtaine de stations que vous trouverez un peu partout en centre-ville.

    Le quartier est donc l’un des plus recherchés de Toulouse au cœur de l’Hypercentre toulousain.