Qu'est-ce qu'un bon promoteur immobilier ?

À quoi reconnaît-on un bon promoteur immobilier ? Beaucoup de compétences et de savoir-faire sont à analyser afin de se rendre compte des nombreux facteurs qui rentrent en compte pour juger de la qualité de ce métier vaste et très complexe. En effet, les opérations de promotions immobilières sont très longues et de nombreux acteurs participent, directement ou indirectement, à l’élaboration du programme immobilier. Le promoteur doit donc savoir coordonner toutes les étapes à la bonne mise en œuvre du projet, c’est ainsi qu’il orchestre l’intégralité des actions nécessaires au développement de l’opération.
 
Un promoteur immobilier en action

 

Le promoteur immobilier est au carrefour de tous les métiers

 
Les promoteurs immobiliers se trouvent au centre de tous les acteurs, entre clients et entreprises, ils doivent faire preuve d’une très bonne coordination. Ils se placent au centre du marché immobilier neuf et jouent donc un rôle, voire le rôle le plus important, sur ce marché. Un promoteur immobilier est un entrepreneur qui travaille avec une multitude d’entrepreneurs.
 
Pour reconnaître un promoteur immobilier compétent, il faut tout d’abord en analyser ses qualités en termes de connaissances et d’expérience. Ces professionnels de l’immobilier doivent détenir des compétences pluridisciplinaires afin de pouvoir travailler avec tous les acteurs dans de bonnes conditions et efficacement. L’expérience joue donc un rôle important car il est nécessaire de connaître les artisans et les clients avec lesquels ils sont amenés à collaborer. Le promoteur immobilier doit donc savoir entretenir des conversations techniques avec tous les corps de métier (organisme financier, artisan, entreprise de construction (PME ou grande entreprise), client, investisseur, bureau de contrôle, organisme public...), il faut donc connaître un peu du métier de tous afin de pouvoir avoir une bonne vision du projet. Sans cela, la coordination entre les différents acteurs peut être mauvaise et c’est ainsi qu’un programme peut prendre du retard.
 
Un bon promoteur doit être également capable de dégager le coût de construction global du projet selon le marché dans lequel il s’inscrit et du cahier des charges. Cette étape est primordiale dans le sens où cela va déterminer la faisabilité et la viabilité d’un projet.
 
En plus de tout cela, la bonne maîtrise des formalités administratives n’en est pas moins importante. En effet, ce sont des tâches complexes comme le fait de déposer un permis de construire, cela demande de savoir dialoguer avec des élus et de connaître parfaitement le contexte dans lequel s’inscrit le projet. Pour cela, le promoteur immobilier doit faire preuve de qualité d’analyse du PLU de la commune concernée. Les élus locaux sont donc aussi des interlocuteurs auxquels ils doivent savoir parfaitement s’adresser et auxquels il est important de démontrer que le projet s’inscrit dans la cohérence d’un quartier, de l’environnement direct et futur du voisinage.
 
Un promoteur immobilier doit pouvoir travailler avec des artisans, des entreprises du bâtiment, des élus locaux, des clients, des banques... la capacité de « jongler » entre ces différents acteurs, qui sont tous très différents les uns des autres et qui ont des objectifs divergents, est une capacité qui montre de très bonnes compétences chez un promoteur en terme de relationnel. La résistance au stress et la flexibilité sont également des compétences indispensables.
 
Un promoteur doit aussi être un excellent gestionnaire financier. Il doit gérer tous les paiements auprès des entreprises, surveiller son budget, gérer les imprévus et avoir suffisamment de fonds propres pour rassurer les banquiers mais aussi couvrir les aléas des entreprises. Sans cette souplesse financière et de solide fonds propres, un promoteur peut rencontrer des difficultés souvent fatales et très préjudiciables aux acquéreurs.
 

Les qualités propres à la bonne image et à la pérennité d’un promoteur

 
Outre les compétences très techniques que l’on vient de citer, il est judicieux de s’intéresser à d’autres aspects qui permettent de juger de la qualité du promoteur. Dans un premier temps, il est important de préciser qu’un bon promoteur sait faire preuve de pragmatisme, il doit d’engager sur des programmes en adéquation avec sa taille. Le fait de s’engager pleinement et être financièrement solide démontre le sérieux d’un promoteur.
 
L’objectif lors du lancement de la construction d’un nouveau programme immobilier n’est pas seulement financier, une dimension sociale et écologique, notamment sont au cœur des compétences sur lesquelles un promoteur peut être jugé. Un promoteur va être jugé sur son implication dans le quartier et le respect de l’environnement est une qualité de plus en plus importante au vu de l’intérêt grandissant que prend l’écologie au fil des années.
 
La prise en compte et le respect du voisinage démontre une autre caractéristique essentielle. Lors de la mise en route du chantier, les voisins vont être attentifs à ce qui se construit autour d’eux et le déroulement du chantier joue un rôle dans l’image que peut avoir un promoteur. Il ne faut pas qu’un programme puisse gêner le voisinage au risque de ternir son image, pour cela, il faut bien prendre en compte les nuisances sonores ainsi que la vue des balcons ou encore l’intégration du programme sur le site. Il faut aussi analyse la vie du chantier car dans une petite ruelle, les camions, fourgonnettes d’artisans, grue, peuvent très rapidement devenir un enfer pour les habitants et ternir l’image du promoteur et du futur programme.
 
Un promoteur immobilier de confiance saura mettre en œuvre un suivi de chantier très clair et assurera une livraison du programme immobilier dans les délais prévus afin de ne pas engendrer des mécontentements liés aux nuisances interminables. Ainsi, le promoteur se forgera une bonne image grâce à son savoir-faire et ses compétences qui lui permettrons d’être reconnu dans la ville.
 
 
L’intérêt de la construction d’un programme ne doit pas dépendre de l’intérêt du promoteur, il doit savoir faire preuve de recul pour analyser les besoins en termes de logement sur le marché immobilier.  Les objectifs finaux sont obligatoirement financiers mais les objectifs sociaux et écologiques sont tout autant importants.

A lire également dans le dossier Informations sur l'immobilier

Strasbourg Nice Ajaccio Bastia Lille Dijon Lyon Marseille Montpellier Bayonne Bordeaux Toulouse Clermont- Ferrand Nantes Rennes Rouen Tours Paris
i