Vous possédez un terrain à vendre Quartier Lafourguette (31100) ?

 

Demander une estimation de votre terrain

Et recevez plusieurs propositions sous 8 jours.

Quel est votre type de bien ?
Terrain nu
  • Terrain + Maison
  • Terrain + Entrepôt
  • Terrain + Château
  • Maison
  • Immeuble + Terrain
  • Quelle est la taille de votre parcelle ?
    500 à 1000m²
  • 1000 à 1500m²
  • 1500 à 2000m²
  • 2000 à 2500m²
  • 2500 à 3000m²
  • + de 3000m²
  • La longueur approximative de votre façade donnant sur le rue ?
    5 à 10m
  • 10 à 12m
  • 12 à 15m
  • 15 à 20m
  • Quelle est votre estimation de Prix de vente ?
    Moins de 250 000€
  • 250 000 à 500 000€
  • 500 000 à 750 000€
  • 750 000 à 1 000 000€
  • 1 000 000 à 1 250 000€
  • + de 1 250 000€
  • Etes-vous vendeur de votre bien ?
    Oui
  • Non
  • Votre voisin est-il vendeur ?
    Oui
  • Non
  • Ne sait pas
  • Avez-vous déjà rencontré un promoteur ?
    Oui
  • Non
  • Avez-vous déjà eu une proposition d’un ou plusieurs promoteurs ?
    1
  • 2
  • 3
  • Aucune
  • Avez-vous déjà signé une promesse de vente chez un notaire ?
    Oui
  • Non
  • Dans quel délai souhaitez-vous vendre ?
    Moins de 6 mois
  • 6 mois à 1 an
  • 1 à 2 ans
  • 2 à 3 ans
  • 3 à 5 ans
  • plus de 5 ans
  • Vos informations

    Afin d’établir une proposition de prix un gros travail doit être fait par vendreaunpromoteur.com après des promoteurs, des architectes…pour connaitre le potentiel de votre bien.
    Merci de ne compléter le formulaire que si vous êtes réellement vendeur.
    Toute demande incomplète, même partiellement, sera susceptible de ne pas être prise en compte.
    Sachez qu’une vente à une promoteur est une démarche longue et qu’aucun promoteur n’achètera votre bien dans un délai inférieur à 12 mois. (Délai moyen pour monter un permis de construire, le déposer, l’obtenir, le purger de tous les recours, puis acheter votre bien).

     

    Vendre à un Promoteur, le 1er comparateur des promoteurs sur Toulouse.
    Comment ca marche ?

    1

    Demandez

    Complétez le formulaire pré-rempli en 2 min.
    2

    Recevez

    Jusqu'à 3 estimations gratuites
    3

    Comparez

    Sans aucune obligation.

    Le quartier Quartier Lafourguette

    Lafourguette est un quartier de Toulouse, situé au Sud de la ville. 
    Le nom de La Fourguette, ou La Forguette signifie « la petite forge » en Occitan (La Forgueta).

    Ce quartier, situé à l'origine à l'extérieur de la ville de Toulouse mais à proximité, sur des terres en bord de Garonne, sur la rive gauche, inondables avant la construction des digues, avait une vocation essentiellement maraîchère.

    La particularité majeure de ce quartier est son passé maraîcher, mais le quartier reste cependant mal connu des toulousains, et pourtant il réserve quelques surprises.

    Au cœur de grands domaines – notamment Saint-Simon et Braqueville - Lafourguette semble au XVIIe siècle n’être qu’une petite métairie dans la propriété de Thibaut. En 1623, c'est le nom d'une propriété achetée par le capitoul Jean Delpech. Lafourguette est alors située dans l’Ardenne Basse (la « Forêt basse »), un vaste territoire abritant plusieurs châteaux, dont ceux de Tabar, Clerfont et de Candie.

    Avant la constitution d'un véritable noyau « urbain » ou plus précisément « villageois », au 19ème siècle, Lafourguette est constituée de grandes fermes et, progressivement, de maraîchères, ces fameuses petites maisons basses des maraîchers, autrement appelées toulousaines.

    Les cultures maraîchères y sont certes moins intensives que dans les quartiers Nord de Toulouse, comme Lalande, mais suffisamment pour alimenter tout le sud de la ville, notamment sur les marchés locaux du sud de Toulouse. Une des productions importantes est celle de la vigne, qui est toujours cultivée sur le domaine municipal de Candie : grâce auquel la ville de Toulouse a son propre domaine viticole dont la qualité s'améliore régulièrement.

    Vestiges de ce temps où les cultures maraîchères foisonnaient sur le quartier, la noria est un puits à roue que l’on retrouve dans plusieurs anciens quartiers maraîchers de Toulouse, dont celui de Lafourguette.

    Lafourguette existe donc en tant que quartier à partir de la création de la paroisse au milieu du 19ème siècle. L’église est construite peu après. A cette époque, une partie du terrain sur lequel est construit Le Mirail fait partie de la paroisse de Lafourguette.

    L’activité industrielle est importante dans ce quartier dès le début du XXe siècle, avec notamment l’O.N.I.A. (Office National Industriel de l’Azote), future AZF (Azote Fertilisants) dont tout le monde connaît le funeste destin en 2001, et la Poudrerie nationale, devenue la SNPE (Société Nationale des Poudres et Explosifs).

    L'afflux du personnel et de leurs familles fait surgir de nouvelles maisons bâties sans architecte : la deuxième génération des toulousaines.
    Suivent à partir du milieu du 20ème siècle, des lotissements (Papus), puis les grands ensembles d'immeubles propres à la périphérie des grandes villes.

    Les comités d'entreprise furent aussi à l'origine d'une activité sportive (stade de Gironis, le Tac, Toulouse-Athlétic-Club).

    Durement touché par la catastrophe d'AZF, le quartier a courageusement, comme toute la ville et la région, surmonté la catastrophe pour avancer toujours et encore vers l’avenir …