Vous possédez un terrain à vendre Quartier Les Chalets (31000) ?

 

Demander une estimation de votre terrain

Et recevez plusieurs propositions sous 8 jours.

Quel est votre type de bien ?
Terrain nu
  • Terrain + Maison
  • Terrain + Entrepôt
  • Terrain + Château
  • Maison
  • Immeuble + Terrain
  • Quelle est la taille de votre parcelle ?
    500 à 1000m²
  • 1000 à 1500m²
  • 1500 à 2000m²
  • 2000 à 2500m²
  • 2500 à 3000m²
  • + de 3000m²
  • La longueur approximative de votre façade donnant sur le rue ?
    5 à 10m
  • 10 à 12m
  • 12 à 15m
  • 15 à 20m
  • Quelle est votre estimation de Prix de vente ?
    Moins de 250 000€
  • 250 000 à 500 000€
  • 500 000 à 750 000€
  • 750 000 à 1 000 000€
  • 1 000 000 à 1 250 000€
  • + de 1 250 000€
  • Etes-vous vendeur de votre bien ?
    Oui
  • Non
  • Votre voisin est-il vendeur ?
    Oui
  • Non
  • Ne sait pas
  • Avez-vous déjà rencontré un promoteur ?
    Oui
  • Non
  • Avez-vous déjà eu une proposition d’un ou plusieurs promoteurs ?
    1
  • 2
  • 3
  • Aucune
  • Avez-vous déjà signé une promesse de vente chez un notaire ?
    Oui
  • Non
  • Dans quel délai souhaitez-vous vendre ?
    Moins de 6 mois
  • 6 mois à 1 an
  • 1 à 2 ans
  • 2 à 3 ans
  • 3 à 5 ans
  • plus de 5 ans
  • Vos informations personnelles
    Informations du terrain à estimer

    Afin d’établir une proposition de prix un gros travail doit être fait par vendreaunpromoteur.com auprès des promoteurs, des architectes…pour connaitre le potentiel de votre bien.
    Merci de ne compléter le formulaire que si vous êtes réellement vendeur.
    Toute demande incomplète, même partiellement, sera susceptible de ne pas être prise en compte.
    Sachez qu’une vente à une promoteur est une démarche longue et qu’aucun promoteur n’achètera votre bien dans un délai inférieur à 12 mois. (Délai moyen pour monter un permis de construire, le déposer, l’obtenir, le purger de tous les recours, puis acheter votre bien).

     

    Vendre à un Promoteur, le 1er comparateur des promoteurs sur Toulouse.
    Comment ca marche ?

    1

    Demandez

    Complétez le formulaire pré-rempli en 2 min.
    2

    Recevez

    Jusqu'à 3 estimations gratuites
    3

    Comparez

    Sans aucune obligation.

    Le quartier Quartier Les Chalets

    Le quartier des Chalets ou Chalets-Concorde est un quartier de Toulouse, proche du centre historique appelé l’hypercentre. Il est délimité géographiquement au sein de la ville de Toulouse, précisément, par le Canal du Midi (au nord), la rue Matabiau à l'est, les boulevards de Strasbourg et d'Arcole (au sud) et enfin l'avenue Honoré Serres à l'ouest.

    Historiquement, l’ancien faubourg Arnaud Bernard, est resté pendant de nombreux siècles une zone maraîchère où les cultures venaient remplir le marché de la place Arnaud Bernard.

    Avec le percement du canal du midi par Riquet au 17ème siècle, le quartier récupère sa dernière frontière, celle du Nord.

    Il va rester ainsi à l’abri des vicissitudes de la ville, pendant encore de nombreuses années, mais avec la construction de la Gare Matabiau sur l’emplacement des anciens abattoirs d’où son nom « Mata » « Biau », « Tue » « Bœuf » littéralement, le quartier s’est enfin développé à partir de la fin du XIXe siècle.

    Les ilots autrefois maraîchers se construisent donc, tout d’abord proches de la gare Matabiau donc, pour loger les foules d’ouvriers travaillant sur le chantier de construction de la future gare, une population dense et populaire.

    Puis ensuite des maisons basses dites « toulousaines », typiques des faubourgs de la ville, ainsi que des demeures plus bourgeoises avec un jardin, dont la rue des Chalets offre quelques exemples caractéristiques, voient le jour sur des initiatives majoritairement privées.

    Sur le plan patrimonial, les deux points d’orgue sont respectivement, le Château des Verrières ou Maison du Verrier, ou « Castel-Gesta » et la fontaine Clémence Isaure de la place de la Concorde.

    Le « Castel-Gesta » :
    Edifiée par Louis-Victor Gesta, peintre-verrier, à la fin du 19ème siècle, dans ce qui était alors encore le faubourg Arnaud-Bernard à Toulouse, la Maison du Verrier, ou « Castel-Gesta » est en fait une « villa castellisée » par son propriétaire. En fait, Mr Gesta était un industriel de la verrerie, une des plus importantes de France et il avait besoin pour son expansion de nouveaux locaux pour sa verrerie.

    Fait unique à cette époque et très novateur pour son temps, le propriétaire voulait que cette demeure serve à la fois de lieu de résidence mais aussi de galeries permanentes d’expositions de ses fabrications verrières et surtout ses vitraux, qui firent sa renommée nationale.

    Le succès des bâtiments et des vitraux fut considérable, surtout auprès des ecclésiastiques. En témoigne la Chronique religieuse du 8 mars 1867, qui ne tarit pas d'éloges. La manufacture de vitraux Gesta fut une des plus importantes de France à la fin du 19ème siècle : des milliers de vitraux Gesta furent produits au faubourg Arnaud Bernard, avant de partir décorer des églises partout en France, et à l'étranger. La villa Gesta est d’ailleurs classée aux monuments historiques.

    La fontaine « Clémence Isaure » :
    Elle a été inaugurée le 3 mai 1913 à l'occasion de l'anniversaire des premiers jeux floraux.

    Au moment de son inauguration, la modernité de la statue choque les Toulousains qui ne reconnaissent pas l’image de Clémence Isaure, représentée par une statue située à l’Académie des Jeux Floraux de l’Hôtel d'Assézat. La nouvelle statue restaure l'image du personnage médiéval pour plus de conformité historique. L'évêque de Toulouse, ayant dans un premier temps envisagé d'interdire la présence de la statue, s'est cependant laissé convaincre par la sainteté du personnage représenté, en accordant sa tolérance.

    Comme toutes les sculptures de bronze de Toulouse, elle est démontée en 1942 pour échapper à la réquisition et à la fonte, elle est retrouvée intacte à la fin de la Seconde Guerre mondiale